Plus généralement appelé Francisco ou Frits , découvrez son témoignage lors de sa rencontre avec Jésus.

Voici en quelques mots, dans la mesure que l’Esprit me permet et toute mon âme, Je me nomme Van Santen Franciscus , je suis chrétien, reconnus comme pasteur devant Dieu, et serviteur de Christ donc serviteur de ses brebis selon sa recommandation !

Le Seigneur notre Dieu se sert de moi pour apporter la bonne nouvelle partout où l’Esprit me conduit !

Au travers moi, Il leurs ouvre les yeux enfin que ses brebis le reconnaissent, et il leurs ouvre l’esprit enfin qu’ils comprennent les saintes écritures.

Des milliers des personnes ont expérimenté : la bonté, l’amour, la grâce, la puissance, la parole, la lumière, la vérité, l’omniprésence, la justice de Dieu et encore bien d’autres vertus…, manifestés au nom de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ pour notre paix dans notre vie présente et dans l’avenir !

L’Esprit de Dieu, utilise mon corps, ma bouche pour proclamer ses mystères, tandis que tout est réalisé par lui seul ! Je n’ai donc pas du mal à le prouver, car sa parole est un vrai héritage qu’il nous a donné !

Ainsi je proclame les mystères de Dieu à ceux qui le cherchent vraiment, et sa réponse devient ainsi l’empreinte de sa personne sur la parole qui vous est annoncée, concernant la parole de la vie ! Pour ce qui concerne mon appelle, il a une vidéo mise dans le site intitulée « le témoignage du pasteur Frits » Mais ma vraie défense est le témoignage qui viendra de la part de Dieu seul, au nom de Jésus-Christ je prêche le seul nom au travers lequel la Puissance de Dieu est manifesté ! – Et ce que je suis par sa grâce, est aussi ce que tu peux l’être par sa grâce !

Je dis que chaque personne examine le choix de sa voie, que chaque église examine le choix de sa voie, et que tous les gouvernements de cette terre qu’est la nôtre examinent leurs voies ! Car dépendront notre bien être par rapport aux choix de chacun, et ceci à tous les niveaux !

Je refuse des débats qui n’apportent rien dans la vie, mais il est question entre « une créature et son créateur »