La Pentecôte :

La 2e des trois solennités annuelles (Pâque, Semaines, Tabernacles), lors desquelles tout homme d’Israël devait se présenter devant le sanctuaire.
C’était la 1re des fêtes relatives aux récoltes. #Ex 34.22, 23; 2Ch 8.12, 13 (cf. 1 R. 9.25) Appelée fête des semaines, parce que sa date était fixée à 7 semaines après l’offrande de la gerbe des prémices de l’orge, symbole de la consécration de la moisson. #Le 23.15, 16 (cf. Dt. 16.9, 10) La gerbe était balancée le lendemain d’un sabbat. #Le 23.11 V. Agiter.
L’opinion la plus accréditée situe ce jour-là au 1er jour de la fête des Pains sans levain. Les LXX l’entendaient ainsi #Le 23.7, 11 de même que les organisateurs des services du second Temple (Ant. 3.10.5).
La fête des semaines prit aussi le nom de Pentecôte, parce qu’elle se célébrait le 50e jour après le balancement de la gerbe (en gr. Pentecôte signif. 50e). #
Ac 2.1 La solennité de la Pentecôte s’appelait aussi fête de la moisson, ou jour des prémices, car la moisson du froment se terminait presque partout en Palestine à ce moment-là, et l’on procédait à l’offrande de 2 pains de froment nouveau #Ex 23.16; 34.22; Nu 28.26 En ce jour, on suspendait tout travail: il y avait une convocation solennelle #Le 23.21; Nu 28.26; L 23.17, 20 (cf. Dt. 16.10). Outre les 2 pains symboliques, on offrait un holocauste de 10 animaux; on immolait aussi 1 bouc en sacrifice d’expiation et 2 agneaux en sacrifice d’actions de grâces. #Le 23.18, 19
En Palestine la fête ne durait qu’un jour, mais les Juifs résidant hors de ce pays la célébraient 2 jours de suite. Lors de la Pentecôte, comme pendant les autres fêtes, les Israélites devaient faire des dons aux pauvres. #De 16.11,12 –
A une époque tardive, les rabbins alléguèrent un rapport, dont l’A.T. ne parle pas, entre la date de la promulgation de la Loi sur le Sinaï et celle de la fête de Pentecôte. Mais on ne peut pas prouver que la Loi mosaïque ait été donnée exactement 50 jours après la sortie d’Egypte. Au contraire, elle aurait été donnée au 3e mois, ce qui signif. au moins plus de 60 jours après la sortie d’Egypte.
-La Pentecôte la plus décisive fut celle qui eut lieu après la résurrection et l’ascension de Christ. A la 3e heure (vers 9 h. du matin), le St-Esprit descendit sur les apôtres et sur env. 120 disciples #Ac 2.15-21 Ainsi fut fondée l’Eglise. Le St-Esprit fut accordé sans distinction d’âge, de sexe, ou de condition sociale, à tous ceux qui étaient rassemblés dans la chambre haute (2.1-4, 14-21); v. Langue (s).
Auparavant, l’Esprit avait été octroyé avec puissance aux prophètes et à certains croyants, mais la 1re Pentecôte chrétien marqua le début de la dispensation de l’Esprit. Dès lors le baptême, les dons et la plénitude de l’Esprit sont offerts à tout témoin de Christ #Ac 1.8; 2.38-39; 1Co 12.4-6; Eph 5.18 sans l’observation des rites particuliers. Dieu avait suscité le peuple d’Israël, auquel il s’était révélé de façon spéciale. Maintenant, en cette nouvelle dispensation, le Seigneur agit par l’Eglise, que son Esprit fortifie, augmente et édifie sur la terre entière #Ac 2.39; Eph 1.22, 23 V. Saint-Esprit. -Il est remarquable que la Loi mosaïque elle-même ait situé cette fête si importante au lendemain d’un sabbat (le 50e jour venait en effet après 7 sabbats). Comme la résurrection du Christ, l’effusion de l’Esprit et la création de l’Eglise ont eu lieu le 1er jour de la semaine. V. Sabbat.
Après les manifestations de l’Esprit-Saint par des signes, et des prodiges miraculeux miracles tels que Jésus Christ l’avait ordonné à ses disciples beaucoup de croyants ont fini par accepter le point capital que fut la résurrection de Christ, toutes fois au cours des siècles
Ce mystère fut longtemps l’objet de débat entre croyants pharisiens, appelés aussi en ce dernier temps théologiens qui finirent de tenter d’alléger le mystère par des explications de sagesses et philosophies des hommes. C’est ce qui entrainant le refroidissement de l’action du Saint Esprit. L’Apôtre Paul en parle dans le livre de « Galate au chapitre au verset e 3 v 1 O Galates, dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été peint comme crucifié? Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu l’Esprit, ou par la prédication de la foi? Etes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair? Avez-vous tant souffert en vain? si toutefois c’est en vain. Celui qui vous accorde l’Esprit, et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les œuvres de la loi, ou par la prédication de la foi? Ou encore dans le livre de «  Colossiens 2:8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. »
Le jour de la Pentecôte vient de prendre sa vraie signification dans les œuvres de L’Esprit Saint qui a la mission de produire des prodiges au NOM DE JESUS-CHRIST, enfin de confirmer la mission Messianique de Messie, l’Oint de Dieu pour le salut de l’humanité. Non pas seulement qu’il attire les croyants vers la Parole de l’évangile, comme le montre les écritures : (Jean 16:8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:)
A nos jours, il est clair que Dieu n’a pas changé, Voici dans notre ère le pentecôtisme revu le jour sur la RUE AZUSA aux Etats unis vers l’année 1906 à Los Angel. D’après le statistique aujourd’hui plus de 700 millions dans le monde !
le SAINT ESPRIT est le maître de moisson, c’est-à-dire, c’est à lui que revient la tâche d’attirer les croyants choisis par Dieu vers Jésus-Christ ! (Matthieu 9:38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. – Luc 10:2 Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.)
Car en ce moment même, nous sommes sur le Temps du Saint Esprit, autrement nous n’appartenons pas à Dieu ! Voir (Ro. 8 : 9 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.) Les serviteurs ont donc la tâche de garder la parole telle qu’elle est et de ne pas ajouter ni retrancher, ni de la modifier ! Leurs prédications sont ainsi inspirées par l’Esprit de Dieu !
Tous ceux qui se laissent conduit par le Saint-Esprit sont appelés « Fils de Dieu » Romain 8 : 14 car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.